Prêt hypothécaire : quelles conditions d’obtention ?

Il peut arriver que l’on traverse des moments difficiles en termes de moyens financiers. Malgré les multiples efforts fournis, on n’arrive toujours pas à joindre les deux bouts. Face à de telles situations, on peut être amené à contracter un prêt. Cependant, les choix sont vraiment multiples quand il s’agit de sélectionner le type de crédit idéal. Toutefois, opter pour le prêt hypothécaire serait un choix optimal. C’est une forme d’emprunt qui offre plusieurs avantages et qui est d’ailleurs facile à obtenir.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire est l’expression utilisée pour désigner un crédit accordé à un particulier ou une entreprise. C’est une faveur qu’une institution financière accorde à l’emprunteur et dont la garantie de paiement du crédit est souvent un immeuble.

En effet, l’hypothèque est un droit utilisé pour garantir sa dette. Elle consiste pour l’emprunteur à accorder un droit réel sur un bien à une institution financière. Le bien en question, peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire, d’un mur commercial ou d’un bien mixte.

Prêt hypothécaire : quelles conditions d'obtention ?

Par ailleurs, le crédit hypothécaire est accordé suivant un principe. Ce dernier stipule que le crédit est accordé en fonction de la valeur du bien mis en hypothèque. Il parait donc clair qu’on ne peut obtenir un prêt hypothécaire au-delà de la valeur de l’immeuble hypothéqué.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un prêt hypothécaire ?

Avant de bénéficier d’un accord de crédit hypothécaire, il faut d’abord remplir certaines conditions. Pour commencer, il est possible pour tout particulier d’adresser une demande de crédit hypothécaire à condition qu’il soit majeur. C’est-à-dire qu’il est au moins âgé de 18 ans avant de pouvoir bénéficier de ce type de prêt. Découvrez en davantage sur ce sujet en cliquant ici.

En effet, le crédit hypothécaire est un acte juridique qui est enregistré chez le notaire. Il est donc important que les deux acteurs qui participent au prêt (l’institution financière et l’emprunteur) soient reconnus par la loi.

Par ailleurs, le bien-fondé d’un prêt hypothécaire est, de permettre à l’emprunteur d’obtenir une trésorerie en garantit, d’un immeuble. Il faut donc que l’endetté soit le propriétaire du bien hypothéqué avant que cette transaction n’ait lieu.

Quels sont les avantages d’un prêt hypothécaire ?

Aussi efficace qu’il soit, le crédit hypothécaire est un acte qui profite aussi bien à l’organisme prêteur qu’à l’emprunteur.

Du côté de l’institution financière, son avantage se trouve au niveau du bien hypothéqué. En effet, signé un accord de prêt hypothécaire, c’est accordé le droit de propriété de l’immeuble hypothéqué à l’institution financière. En cas de non-remboursement de la dette, c’est ce bien qui servira alors de moyen de restitution du prêt.

Par ailleurs, cet acte est également bénéfique pour l’emprunteur. Effectivement, avoir accès à un prêt hypothécaire est une solution idéale pour se sortir de certaines situations difficiles. On a surtout tendance à se tourner vers ce type d’emprunt en l’absence de fonds suffisants. C’est donc un excellent moyen pour s’acquitter de ses dettes.

De même, le prêt hypothécaire est aussi un moyen de financer ses projets. Grâce à la trésorerie obtenue, on peut facilement faire face à la scolarité de ses enfants par exemple. Si on envisage de payer une voiture, le crédit hypothécaire apparait aussi comme la solution idéale.